Dernières nouvelles…

img9609.jpg 

arrivées à Port Bourgenay
Album : arrivées à Port Bourgenay

2 images
Voir l'album

La course est terminée mais le blog ne s’arrête pas! au programme de ces prochains jours: des photos de Cardiff et de l’arrivée à Bourgenay… et de l’insolite! D ici dimanche, promis!

Jeudi 17 Juillet 2008

Le dernier concurrent, le 338 COCONUT RUN des Allemands Stefanie Klee et Norbert Mailbaum est arrivé à 20h30 Mercredi 16 Juillet et les deux marins ont participé avec tout le monde à la remise des prix offerte par la ville de Talmont St Hilaire.

 Mercredi 16 Juillet à 16h30 TU 

C´est gagné pour le 303 LA PETITE LOLA A DONF-DELASIA en proto
Unique  proto encore en course, Jonas Gerkens et Thibault Reinhart ont fini à 18h27 locales.

Le dernier bateau, le 338 (COCONUT RUN ) des Allemands Stefanie Klee et Norbert Mailbaum est attendu vers 22h00 locales.

CLASSEMENT GENERAL PROTO

1- 303 LA PETITE LOLA A DONF – DELASIA

CLASSEMENT GENERAL SERIE

1 – 472 SOL PRODUCTION

2 – 548 VILLE DE TALMONT ST HILAIRE

3 – 674 PORT A SEC GUY BEAUDART

4 – 539 TEMPS NOIR PRODUCTION

5 – 599 PARRAINER UN ENFANT 

6 – 569 DANFOSS – LEGALL

7 – 219 GROUPE SETEC 

8 – 446 KOATI

9 – 481 MCOM

10 – 389 DOMAINE DES THOMEAUX

11 – 338 COCONUT RUN

Classement 3ème manche

1 – 674 PORT A SEC GUY BEAUDART
2- 472 SOL PRODUCTION
3 – 548 VILLE DE TALMONT ST HILAIRE
4 – 539 TEMPS NOIR PRODUCTION
5 – 569 FANFOSS – LEGALL
6 – 481 MCOM
7 – 389 DOMAINE DES THOMEAUX
8 – 219  GROUPE SETEC
9 – 446 KOATI
10 – 599 PARRAINER UN ENFANT
11 – 338 COCONUT RUN

Mercredi 16 Juillet à 10h30 TU 

VICTOIRE en série pour SOL PRODUCTION.

dsc02198.jpg  dsc02193.jpg
La 3ème manche pour PORT A SEC GUY BEAUDART r
égulier pendant les 3 manches, l’équipage du 472 SOL PRODUCTION Xavier Macaire et Jean Marc Allaire a couvert les 1050 milles de l’OPEN SAIL en 7 jours 10 heures avec seulement 10 minutes d´avance sur le second, le 548 VILLE DE TALMONT ST HILAIRE de Claire Ferchaud et Peter Laureyssens et moins de 50 minutes d´avance sur le 3ème, le 674 PORT A SEC GUY BEAUDART DE Davy Beaudart et Julien Barnet qui remporte la troisième manche. 

Quel finish pour PORT A SEC GUY BEAUDART !

img9606.jpg
Malgré les options choisies, à terre ou au large, intérieur ou extérieur Yeu, tous les Minis se sont retrouvés presque sur la même ligne ce matin au Sud de l´île d´Yeu et les 10 bateaux sont arrivés à Port Bourgenay en 50 minutes !
Incroyable après 92 heures de course dans des conditions très variées avec de nombreuses options possibles. Tout les skippers étaient unanimes pour trouver ce finish exceptionnel et surprenant. 
Trois manches de 300, 270 et 500 milles, tous les temps rencontés, les 20 équipages de double inscrits Cette édition de l’OPEN SAIL, marquée par un début de mois de Juillet dépressionnaire et une étape de folie entre St Quay Port d’Armor et Cardiff a consacré un équipage très régulier ( 1er, 1er et 2ème) mais qui ne gagne qu´avec 10 minutes d´avance après plus d´une semaine de course. Le niveau des 3 premiers équipages, très homogène, a permis une intense bagarre sur l´eau.

 Rappel
Une première manche mouvementée entre Port Bourgenay et St Quay Port d’Armor qui a fait tourner les 20 Minis présents autour de
la Bretagne par le raz de Sein et le chenal du Four, et marquée par 4 abandons, dont 2 démâtages,  les belles victoires de CAP MONDE en proto et SOL PRODUCTION en série. 
Une longue période de vent fort en entrée de Manche a généré plusieurs jours d’escales imprévues à St Quay et un fort flux de Ouest – Sud Ouest pour une 2ème manche de portant ou les écarts à l’arrivée ont été minimes, les 4 premiers série terminant en 7 minutes après 270 milles de course ! Deuxième manche fatale au 618 CAP MONDE, proto high tech victime aussi d’un démâtage, (le 3ème en proto !), qui laissait prévoir une victoire finale tranquille pour le dernier proto en course, le 303 LA PETITE LOLA A DOND – DELASIA

La troisième étape longue de 500 milles courue dans le petits temps était l’étape de tous les dangers pour des décalages possibles et des écarts à l´arrivée. Elle s´est avéré en fait un immense sprint sur 500 milles avec des écarts infimes à l´arrivée, une météo très variée avec un départ pénible dans 25 noeuds de vent au près et une arrivée fabuleuse sous le spi et le soleil de Vendée.L’escale nouvelle et chaleureuse dans la capitale du Pays de Galles a marqué les esprits. Vivement la prochaine ! 

Mercredi 16 Juillet à 08h30 TU 

Regroupement de la flotte devant Les Sables d’Olonne
Visiblement les options n’ont guère payé car les premiers naviguent à vue à quelques 12 milles de l’arrivée. Comme ils nous ont habitué, les leaders vont arriver groupés et on s’attend donc à peu de modifications au classement général provisoire…

Mercredi 16 Juillet à 06h00 TU 

Les premiers Minis sont annoncés vers midi à Port Bourgenay, DANFOSS – LEGALL mène toujours. Ce matin au lever du soleil le vent est tombé, comme souvent à cette période du jour, mais les Minis ont avancé cette nuit et le vent va faire son retour pour toute la journée et la nuit qui viennent, ce qui devrait limiter les écarts entre le premier et le dernier à une douzaine d´heures. La flotte s´est scindée depuis Penmarc´h, il y avait de quoi jouer entre ceux qui sont partis à terre pour toucher du vent thermique et ceux qui sont restés au large avec sans doute moins de pression mais un angle de vent plus favorable pour porter le spi aujourd´hui.  Le bateau accompagnateur Maya, en vue de l´île d´Yeu, navigue avec 3 Minis sous spi, mais les premiers bateaux sont une dizaine de milles devant estime-t-on. Si le vent rentre rapidement les premiers pourraient franchir la ligne d´arrivée à Port Bourgenay vers midi.
Pour le classement général, le suspense reste entier. 
Le 472 possède 6 minutes et 26 secondes d´avance sur le 548, 59 minutes et 54 secondes sur le 674 et plus de 8 heures sur le  569 qui serait premier à couper la ligne aujourd´hui mais ne devrait toutefois pas réussir à monter sur le podium au général. 

Mardi 15 Juillet à 14h00 TU 

Les Minis se trainent, DANFOSS – LEGALL mène toujours la flotte attendue Mercredi 16 Juillet à Port Bourgenay 

Traverser la dorsale
Le vent thermique s’est installé sur les côtes de Vendée où aura lieu l’arrivée, mais au large les 12 Minis ont peu progressé ce matin, le faible vent d’Ouest Sud-Ouest au large de la Bretagne est plus que poussif.

Pour ne pas rester tanquer et sortir au plus vite de la molle de la dorsale anticyclonique, les Minis essaient de couper au plus court pour retrouver des conditions plus propices à la glisse, une fois la molle passée. 

Problème et dilemme, pour sortir au plus vite de la molle, il faut se rallonger la route. Qui osera prendre des options avec le risque de tout perdre ? Qui va rester bien tranquille sur la route directe et risquer de voir certains concurrents glisser vers le Sud et décoller vers la Vendée ?

Pour l’instant le 569 le Mistral DANFOSS – LEGALL de Bertrand Deslesne et Jean Baptiste Lemaire continue sa course remarquable avec toujours à peu près une heure d’avance sur le 472, leader au classement général provisoire.
Petite revanche pour Bertrand qui trouve sur cette 3ème manche des conditions idéales pour son Mistral de série, lui qui a beaucoup plus de mal à rivaliser avec les nombreux Pogo2 dès que les voiles s’ouvrent et que le vent monte un peu. Tiendra-t-il jusqu’à l’arrivée à Port Bourgenay ?

Intox et stratégie


Qu’en est-il des positions exactes ? A quelques heures de l’arrivée, l’intox doit marcher à plein sur les Minis et il n’est pas sûr que tous annoncent leurs positions exactes pour ne pas tout dévoiler et garder un peu de marge stratégique.
Les Minis naviguent en effet avec comme seules infos stratégiques les positions que les autres concurrents veulent bien donner. Dépourvus de balises de positionnement, il est facile de jouer l’intox et de s’annoncer 5 milles devant… ou derrière, en fonction de sa stratégie. 
Prochaine vacation VHF aujourd´hui à 19h00 TU 
Lundi 14 Juillet à 14h00 TU 

Mer belle en Manche, DANFOSS – LEGALL mène la flotte 

 img9581.jpg

Les Minis sont actuellement en milieu de manche au près avec un vent de Sud Ouest 8 – 15 nœuds. Conditions favorables au 569, le Mistral DANFOSS – LEGALL de Bertrand Deslesne et Jean Baptiste Lemaire qui mène la flotte des 11 bateaux de série en course.
Hier soir les 2 marins de St Quay étaient déjà les premiers à passer Longships, le phare de la pointe Sud Ouest de l’Angleterre avec une heure d’avance sur le 674 PORT A SEC GUY BEAUDART et 01h35 d’avance sur le 472 SOL PRODUCTION. 

Les leaders au classement provisoire général, Xavier Macaire et Jean Marc Allaire sur le 472 SOL PRODUCTION, sont directement menacés par le 674 PORT A SEC GUY BEAUDART de Davy Beaudart et Julien Barnet, qui seraient virtuellement en tête au général. Mais la course est loin d’être finie, la fatigue va se faire sentir et des erreurs de concentration peuvent coûter cher. 

A noter la belle course du 219 GROUPE SETEC qui n’a pu être repéré à la VHF ce matin mais était en 4ème position à Longships cette nuit. 

classement Longships la nuit dernière:
569       21H30           674       22H30 

472       23H05           219       23H50
548       01H40           539       01H42 

599       2H00             389       3H05 

Prochaine vacation VHF aujourd´hui à 19h00 TU  L´unique proto encore en course, LA PETITE LOLA  A DONF – DELASIA est en route avec 100 milles de retard sur la flotte après son arrêt technique à Cardiff. 

Dimanche 13 Juillet à 10h00 TU

Ca tricote dans les petits airs…

Après un départ rapide dans du vent d´Ouest 15 – 20 noeuds, les Minis sont maintenant dans un faible flux de Sud Ouest 5 -10 noeuds et essayent de se rapprocher de la pointe Sud Ouest de l´Anglettere au plus vite en tirant des bords.

Avec un vent faible, des forts courants et des options différentes, des différences et des écarts peuvent s´établir et la course va être passionante entre les 11 séries encore en course.
Par exemple, Claire Ferchaud et Peter Laureyssens sur le 548 VILLE DE TALMONT ST HILAIRE sont partis à la côte pour essayer sans doute de profiter d´un peu de thermique et de courants favorables.
A  l´inverse, Yves Ravot et Pierre Rebel sur le 599 PARRAINER UN ENFANT sont les plus au large, espérant un terrain de jeu plus lisible et régulier.

Les leaders au classement provisoire général, Xavier Macaire et Jean Marc Allaire sur le 472 SOL PRODUCTION, qui ne disposent que de 6 minutes d´avance sur le 472, sont eux, avec le 674 PORT A SEC GUY BEAUDART de Davy Beaudart et Julien Barnet, aux avants poste sur une route médiane.

Il reste encore plus de 400 milles à parcourir, rien n´est fait…
Prochaine vacation VHF aujourd´hui à 19h00 TU

Après l´abandon hier soir à Cardiff du proto 238 GEMINI III de Mickael Moriconi et Patrick Fontaine, l´unique proto encore en course, LA PETITE LOLA  A DONF – DELASIA est sur le point de repartir de Cardiff après avoir réussi à réparer son haubanage.

Samedi 12 Juillet à 22h00 TU

C´est finalement 2 bateaux qui ont dû retourner à Cardiff
Le 238 GEMINI III pour un problème de voie d´eau
Le 303 LA PETITE LOLA  A  DONF – DELASIA pour un problème de haubannage
Si jamais ils ne pouvaient repartir en course, il n´y aurait plus aucun proto en course…

Samedi 12 Juillet à 17h00 TU.  Bye bye Cardiff Les Minis ont offert une parade dans la baie de Cardiff pour remercier la qualite de l´accueil dans la capitale Galloise. Ensuite ce fut le passage des écluses puis le départ à 14h54 locales par vent de Sud Ouest 10-12 nœuds. Bien pressé le 446 qui a volé le depart de quelques secondes et écope de une heure de pénalité. Les Minis sont partis pour 500 milles de course en passant par tous les types de temps car si le vent est au rendez-vous aujourd hui, il devrait être très faible Lundi, de quoi redistribuer sans doute les cartes et de chambouler le classement provisoire. Le parcours est simple : Lands End à babord, extérieur Ouessant, chaussée de Sein à babord puis la bouée de Port Bourgenay. 

Premierès arrivées prévues dans la nuit de Mercredi 15 à Jeudi 16 Juillet.  A noter que le 238 GEMINI III retourne sous escorte sur Cardiff après 2 heures de course à cause d´une voie d´eau. PHOTOS DU DEPART DE CARDIFF

img9556.jpgimg9555.jpgimg9545.jpg 

Laisser un commentaire